Tel

07 67 28 80 67

Horaires d'ouverture

Lun - Sam: 8h - 19h30

Valérie Lehman

Quand on me demande « Pourquoi êtes-vous devenue naturopathe ? » j’ai souvent un temps d’arrêt tant la naturopathie est une évidence pour moi aujourd’hui. C’est pourtant après avoir parcouru un parcours pouvant paraître sinueux de prime abord que les pièces du puzzle se sont assemblées pour moi en 2010.

Le fondamental : le vivant !

 C’est pour la biologie que mon cœur battait depuis le collège, et c’est très naturellement que j’ai suivi des études de biologie cellulaire et de physiologie à l’université. Quel plaisir de découvrir les rouages du corps humain ! Mon bac + 5 en poche,  la suite logique aurait été de me diriger vers la recherche et donc de faire une thèse… mais le côté hyper spécialisé de la discipline ne me correspondait pas, car j’ai besoin d’avoir à la fois la vision « fourmi » des choses mais aussi la vision « aigle » et de travailler dans ces deux dimensions au quotidien.

J’ai eu l’opportunité de me réorienter vers une thématique cousine : l’alimentation à travers l’agronomie. J’ai été sensibilisée à l’importance des aliments, tant qualitativement que quantitativement, et à leur production. J’avais cette fois bien la démarche généraliste de l’ingénieur agronome, mais il me manquait encore quelque chose, sans pouvoir mettre un nom sur ce quelque chose. 

Un temps de parcours pour mûrir

La vie m’a alors suggéré de faire une pause dans la recherche de ma voie (voix ?) profonde : j’ai suivi le parcours de facilité qui m’a été proposée, car chercher sa voie et nourrir son être profond est important, mais il faut aussi avoir un travail qui permet de nourrir son être physique. Etant cerveau gauche autant que cerveau droit, j’avais la chance d’avoir des facilités dans un domaine porteur sur le marché de l’emploi à cette époque : les projets informatiques. Loin des sciences du vivant … mais qui m’a permis de découvrir le milieu de l’entreprise, et de suivre des formations complémentaires, notamment en développement personnel. 

J’y ai appris que la communication est un fondamental pour bien fonctionner avec les autres, tant sur le plan professionnel que personnel, et qu’avec quelques clés de compréhension on pouvait aller au-delà des conflits, et diminuer le stress en fonctionnant en réelle synergie avec les autres : merci à la CNV (communication non violente), à la PNL (la programmation neuro linguistique), au PCM (process communication model) entre autres de m’avoir proposé des éclairages nouveaux. Car nous ne sommes pas que des êtres de chair et de sang ! Nous avons aussi des émotions et des modes de fonctionnement psychologiques qui nous soutiennent (ou nous ont soutenu) dans certaines situations, mais nous nuisent et génèrent du stress dans d’autres. Les identifier et travailler à les apaiser a été une étape importante pour moi : j’ai eu la chance de rencontrer des thérapeutes fantastiques qui m’ont guidée sur ce chemin et qui m’ont fait croiser la route de la naturopathie… 

Le déclic et le début de l'évolution !

Oui, ça a été un réel déclic profond, l’assemblage des pièces du puzzle ! Car la naturopathie c’est tout ça à la fois : la compréhension du vivant, physiologie humaine et alimentation saine, pour agir en fonction de nos spécificités métaboliques, émotionnelles et psychiques et aider notre organisme à tenir bon dans la tourmente.

puzzle

Le puzzle assemblé, il était alors clair pour moi que ce que je cherchais était devant moi : j’ai donc décidé de suivre une formation complète et sérieuse en naturopathie, et dont l’approche soit justement holistique, autrement dit que tous les aspects de l’être soient pris en compte.

Une formation intense

Le CENATHO   (Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique ) était là encore une évidence : son affiliation à la FENA (Fédération Française de Naturopathie) était un gage de son sérieux, et en tant qu’élève Praticien de Santé Naturopathe on y travaille le savoir, le savoir-faire, le savoir transmettre mais aussi le savoir-être

Quatre années d’études intenses pour s’approprier les nombreuses connaissances requises mais aussi mettre en pratique pour soi, et intégrer dans son quotidien les conseils qu’on donne aux autres une fois diplômé. 

  • Alimentation saine et spécifique à la constitution naturopathique – éventuellement complétée de minéraux et vitamines,
  • exercice physique adapté aux besoins métaboliques et psychologiques – et au contexte de vie du consultant,
  • utilisation de l’eau en interne et externe  – bains et douches variés,
  • techniques de respiration,
  • massage bien-être,
  • utilisation de plantes,
  • relaxation,
  • techniques de réflexologie

Les outils du naturopathe sont multiples et les cures précises, car la naturopathie peut aider tout le monde et nécessite de s’adapter à tous. 

En appliquant ces principes à moi-même j’ai vu le bénéfice direct de cette évolution sur mon bien-être et ma santé : entre autres choses, j’ai échappé à un burnout professionnel en grande partie grâce à une cure de revitalisation ciblée sur le soutien de mon système nerveux surchargé, et j’ai pu accompagner ma grossesse et ma vie de jeune maman avec des éléments naturels pour en soulager les désagréments et aider mon bébé à franchir les étapes mois après mois.

Mon activité

Aujourd’hui diplômée après ce long parcours, je suis naturopathe à Sceaux, certifiée par la Fédération Française de Naturopathie, et membre de l’OMNES, l’organisation professionnelle des naturopathes.

Je reçois les particuliers, adultes et enfants, sur rendez-vous au cabinet de Sceaux , et j’interviens en entreprise pour des prestations de bien-être (massages assis « amma » individuels, ateliers collectifs d’auto-massages, séances collectives de relaxation). Je donne aussi des conférences sur la santé au naturel.